Le montage de la Kohte

La Kohte (Fig01) comme son nom ne l’indique peut-être pas est originaire de Laponie (NDLR : on retrouve ce mot scandinave signifiant « abris » dans le mot normand « cotte », même signification, qui nous a été amené par les Vikings). C’est Eberhard Koebel dit « Tusk » (l’allemand en langue scandinave) et son groupe de la Deutsche Freischar qui l’ont ramenés lors d’un de leurs raids dans le Grand Nord.

Famille Saami - Kohte-Jurte
Famille Saami – Kohte-Jurte

La Kohte sous la forme que l’on connaît est en fait la tente d’été des Lapons. La Kohte est devenue depuis lors (années 30) le symbole du mouvement Bündisch. Les Oiseaux Migrateurs ont adopté celle-ci dès le début après leur rencontre avec les Farenden Gesellen. Nous allons voir maintenant comment utiliser la Kohte en raid, le matériel nécessaire à son montage et le montage proprement dit.

La Kohte Fig_01 - La Kohte
La Kohte Fig_01 – La Kohte

La Kohte est une tente particulière et trouve toute son utilité en raid. C’est un peu aussi devenue pour nous Oiseaux Migrateurs l’esprit raid. Pour monter une Kohte complète nous avons besoin de 4 pans (Bahn en allemand). Nous avons donc besoin de 4 camarades pour avoir une Kohte complète – car chacun porte son pan -, si un des camarades n’est pas présent on ne pourra pas dormir tous ensemble sous le même toit. Un pan (Fig02) est un grand morceau de toile triangulaire mais ce n’est pas un morceau de tissu noir ordinaire. La matière est imperméable et ignifugée, ce qui permet en hiver de faire un feu à l’intérieur (Fig02a) et de passer nos veillées ensemble autour du feu.

Kohte Fig_02 - Un pan de Kohte
Kohte Fig_02 – Un pan de Kohte – Un pan est composé de deux moitiés cousues ensemble (Fig02) comportant 5 angles. Attention cela devient technique… Le haut (la partie la plus étroite) mesure deux fois 31 cm = 62 cm, le bas deux fois 160 cm donc 320 cm, et 235 cm de hauteur.

Pour monter une Kohte nous avons besoin de :
– 4 pans
– 1 poncho pour couvrir le haut en cas de pluie
– 2 mats, 4 m (9 à 13 pieds suivant la technique) si vous trouvez un arbre comme sur la figure Fig02b c’est encore mieux !
– 2 bâtons de 1,2 m (distance de la main à l’épaule pour les plus grands) pour le croisillon
– 10 à 20 piquets (sardines) en bois (Fig03 – environ 30 cm et taillées en pointe)
– 2 cordages d’environ 3 m.

 

Le Montage

1. Tout d’abord il faut assembler les pans ensemble (Fig04). Pour cela les Bahn vont être déposés ensemble sur le sol pour former un carré avec la face extérieure au sol (vous devez donc voir tous les cordons à droite de chaque pan). Pour assembler les pans, vous devez passer le premier cordon dans l’œillet du pan de droite, puis passer le second dans l’œillet ainsi que dans le cordon du dessus (pour mieux comprendre voir les figures Fig04a/04b). Ceci jusqu’en bas, puis faire un nœud (facilement détachable si possible) avec le dernier cordon. Quand vous avez fini vous retournez le tout, la face supérieure se retrouve sur le sol.

2. Ensuite il vous faut fixer les 4 angles au sol avec les sardines que vous avez préparées. Il est important de bien tendre ! (Fig05)

Kohte Fig_05 - On retourne le tout
Kohte Fig_05 – On retourne le tout

3. Pendant que deux ou trois des camarades exécutent ce premier travail, un camarade s’est occupé de trouver les mats, le croisillon et les piquets, et va les assembler comme sur la figure. Les mats sont fixés à environ 11 pieds (Fig06/07). Le croisillon – comme son nom l’indique – est fixé en croix avec une corde, en laissera environ deux mètres de corde pour le reste du montage (Fig08).

4. Il faut maintenant monter la Kohte, le croisillon est apporté au milieu de la Kohte (là où il y a encore un trou), un des camarades restera dans ce trou pour monter le croisillon fixer les extrémités aux boucles, 4 extrémités = 4 boucles (Fig09). Les deux mats sont séparés, et montés de chaque coté de la Kohte, cela nécessite encore deux camarades. Alors on passe la corde restante du croisillon par dessus les mats afin que l’on puisse monter la Kohte en tirant sur la corde et en même temps monter les mats. J’espère que la figure va vous aider sinon je suis disponible pour des formations…

Kohte Fig_09 - Monter le croisillon
Kohte Fig_09 – Monter le croisillon

Enfin les autres sardines seront fixées afin de tendre le tout (Fig10) et lui rendre son esthétique (important même en raid). On peut aussi mettre deux sardines pour bloquer le bas des mats. Et une ouverture sera faite, il faut bien rentrer. Pour vous faire une idée de l’organisation interne voir Fig11 ou faites plutôt comme je vous le conseille votre propre expérience en raid.

Dans un prochain numéro je vous montrerai plusieurs variantes avec un, deux ou plus de six pans. Je vous souhaite jusque là de bons raids d’été…

Walter, La Maove, 46, Printemps 2003

 

Similar Articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Instagram

Populaire