Wandervogel

Advertismentspot_img

Fidus : images de lumière

Fidus, de son vrai nom Hugo Höppener, est né le 8 octobre 1868 à Lubeck dans le Schleswig-Holstein. Enfant il fut souvent malade et c’est alité qu’il commença à dessiner.

Krebs, Gilbert. Les avatars du juvénilisme allemand 1896-1945

Le juvénilisme fut avec le féminisme un facteur important du changement social au XXe siècle. Il a permis à la jeunesse, catégorie sociale émergente dans le cadre des sociétés industrielles naissantes, d’affirmer sa spécificité et de trouver sa place. Comme tout mouvement social, le juvénilisme a présenté des visages différents selon les sociétés et selon les moments. Le présent ouvrage retrace son histoire en Allemagne

Les Nerother, “anarques” du mouvement de jeunesse

par Bertrand Eeckhoudt “La jeunesse allemande libre (Freideutsche Jugend) veut façonner son existence comme elle l’entend, en prenant volontairement ses responsabilités et en pleine conscience des ressorts intimes de son intériorité. Pour l’épanouissement de cette liberté intérieure,...

Fondement de la pensée “Bündisch”

par Bertrand Eeckhoudt Parmi les nombreux ouvrages parus récemment et consacrés aux mouvements de jeunesse politisés de l’ère weimarienne, le livre d’Ulrike Treziak possède un double mérite : 1) celui de passer succinctement en...

Mouvement de jeunesse et idéologie nationale-révolutionnaire sous la République de Weimar

par Thierry Mudry Depuis les années 1924-1925 jusqu’aux élections législatives de septembre 1930 qui, brusquement, projetèrent au premier plan le parti national-socialiste, le militantisme nationaliste était principalement représenté en Allemagne par les groupes paramilitaires (Wehrverbände), héritiers des...

Les arrestations de membres du „Front noir“

29.08.1933 - Le Temps Berlin, 28 août - Un communiqué de l’agence Conti déclare qu’en raison de l’activité assez intense déployée en ces derniers temps à Berlin, sous forme de tracts, par des...

Une organisation pangermaniste reçoit un important renfort

La Ligue de la jeunesse nationaliste, représentée par 2500 délégués réunis à Hameln, a décidé d’accepter la proposition de l’amiral von Trotka et d’adhérer au « Deutsch Freischar », corps des jeunes volontaires allemands.

« L’APPEL DE LA ROUTE » A LA TRIBUNE LIBRE

L’Ouest Éclair – 14.04.1934 L'Appel de la Route ou, en termes moins poétiques, « de la manière dont la jeunesse pourrait organiser ses vacances », tel fut le sujet traité à la dernière séance de la...

Wandervogel

Advertismentspot_img