Le Congrès international de la paix – 1926

2.500 congressistes y prendront part

Les congressistes de Bierville ont, au cours de ces deux Jours, tenu de fréquentes réunions dans le but d’étudier les moyens d’intensifier à travers le Monde la propagande pour le développement de l’esprit de paix. Différents orateurs allemands, anglais, français et autres ont pris la parole pour exposer les résultats obtenus par leurs groupements respectifs dans la vole qu’ils se sont tracée.

Il convient de signaler notamment l’initiative prise par les « Wandervögel » allemands de provoquer au cours d’un congrès qui se tiendra l’an prochain, en Allemagne, la formation d’une fédération mondiale des jeunesses pacifiques.

Les congressistes arrivent de plus en plus nombreux au château de Bierville. On compte, à l’heure actuelle, plus de 5.000 adhérents. Les congressistes présents peuvent être évalués à 2.500 environ. Ils sont logés, soit au château et dans ses dépendances, soit au camp de la Paix, soit dans les communes environnantes. De nombreux Journalistes étrangers, la plupart allemands, suivent attentivement les travaux du congrès.

Congrès international de la paix - Bierville - 1936
Congrès international de la paix – Bierville – 1936

Plusieurs personnalités politiques françaises et étrangères, notamment M. Ferdinand Buisson, ancien député, prendront la parole au cours de la grande séance de demain soir. On annonce également la venue de Mgr Julien, évoque d’Arras.

Les organisateurs du Congrès se sont assurés pour demain, le concours de la station radio-téléphonique de l’Ecole Supérieure des P.T.T., qui transmettra aux sans-filistes, les principaux discours.

Boissy-la-Riviere , 17 août 1926 – L’Ouest Éclair

1926-08-17_L'Ouest-Éclair_Rennes_Congrès internationnal pour la paix_Wandervogel

Similar Articles

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Instagram

Populaire